La mémoire du personnel des usines Renault

Un nombre croissant d’internautes nous interrogent sur le passé de leurs parents et aïeux aux usines Renault. Malheureusement, les recherches sont particulièrement difficiles à mener dans ce domaine. Les notices biographiques publiées par la Société d’histoire du groupe Renault (désormais “Renault-Histoire”) ne fournissent qu’un nombre limité de données. Nous ne désespérons pas cependant de pouvoir mettre en ligne, un jour prochain, avec l’aide de l’entreprise Renault, des notices complètes d’ouvriers, de cadres dirigeants et d’employés ayant travaillé aux usines de 1899 à 1945 (sous réserve d’une autorisation de la CNIL). Ce serait bien entendu une oeuvre colossale étant donnée l’importance des effectifs de Renault (environ 35 000 personnes à la veille de la Seconde Guerre mondiale, comme nous l’avons rappelé à une internaute). En attendant, nous publions ici les dernières demandes qui nous ont été adressées à ce sujet. Selon nous, il s’agit là d’un chantier d’avenir, essentiel pour la mémoire industrielle et ouvrière du pays.
Laurent Dingli, 12 octobre 2014
Dernière mise à jour: 17 octobre 2015

23 réflexions au sujet de « La mémoire du personnel des usines Renault »

  1. LEMAITRE

    Bonjour
    Mon père LEMAITRE Jean ancien Renault a entre autre participé a “l’opération prenez le volant” (présentation de la première 4L) sur Paris. je recherche des photos et des infos sur cette période. De plus je possède une série de photo sur l’usine Renault de Cote d’Ivoire (S.A.F.A.R) de son inauguration en 1962 par le président Félix Houphouët-Boigny jusqu’au années 1970.
    Cordialement
    J-M LEMAITRE

    Répondre
  2. Laurent Dingli

    Demat ! Cher Monsieur,
    Comme vous avez pu sans doute le constater en lisant les messages précédents, les recherches biographiques au sein du personnel Renault sont très difficiles à mener et restent souvent vaines. Cependant, les informations que vous communiquez sont précieuses, non seulement parce que d’autres intervenants (associations, archivistes, particuliers), pourraient avoir des renseignements sur le sujet, mais aussi parce que je vais les entrer dans ma base de données ce qui permettra de retrouver bien plus vite la trace de votre aïeul si les archives le concernant ont été conservées
    A galon !

    Répondre
  3. Ronan Courtial

    Demat, je cherche des informations sur mon grand-oncle: Albert Le Cadre (Lecadre) né à Malansac (Morbihan) le 11 août 1913. Travailleur aux usines Renault de Billancourt? à son départ pour le STO en Allemagne début 1943. Il demeurait au 8 de la rue de Sévigné, Paris 4°. Il est décédé à Beendorf le 31 mars 1945, son corps transféré au cimetière de Berlin Frohnau… Pas une photo, pas une seule information sur sa vie au sein des usines Renault… Trugarez! Ronan Courtial

    Répondre
  4. SAHORES Anne-Marie

    Je fais des recherches sur un grand oncle Henri PERIER qui a travaillé chez Renault à Billancourt dans les années 1930, j’ai en ma possession sa carte d’identité de la Sté Anonyme des Usines Renault Billancourt il avait le matricule n°60305 il me semble qu’avant le chiffre il y a une lettre que je ne définie pas, peut-être un A majuscule et dans une case au-dessous de ce n° un chiffre 23, la date de la délivrance est en partie illisible le 19 est très net le mois illisible l’année 193.
    Il faut préciser que cette carte en carton rouge est manuscrite .
    Ce grand oncle nous parlait toujours avec émotion de Louis Renault qu’il admirait quand il passait dans les ateliers.
    J’écris actuellement l’histoire de cet oncle pour la transmettre à la famille et j’aimerais connaitre cet épisode de sa vie qui l’avait beaucoup marqué .
    Le 21 février 2018

    Répondre
    1. Laurent Dingli

      Bonjour Madame et merci pour votre témoignage auquel j’ai été très sensible. Je n’ai rien trouvé en revanche sur votre grand-oncle dans mes fichiers (qui sont très lacunaires). Peut-être existe-t-il quelque chose aux Archives de l’entreprise. Malheureusement, elles sont fermées sine die. Je vous tiendrai bien entendu au courant dès que j’en saurai moi-même davantage. Et bravo pour le travail de mémoire que vous accomplissez. Il contribue à mieux faire connaître cette grande aventure industrielle.

      Répondre
  5. Catherine Koscianski

    Bonjour,
    Faisant un recueil sur la famille, je suis à la recherche de photos et articles sur Mon Grand Père André Burguière (ingénieur) qui a travaillé dans les Usines de Billancourt de 1945 à 1965.
    Il nous a parlé de La Dauphine, de la 4 CV.
    Je vous remercie pour l’attention que vous porterez à ce message.
    Cordialement

    Répondre
    1. Jean Bral

      Bonjour Madame,
      Laurent Dingli nous a communiqué votre mail à propos de vos recherches sur votre grand-père André Burguière.
      Effectivement, j’ai recensé 17 articles de nos publications Renault Histoire où son nom est cité.
      A titre d’exemple, je vous communique l’un d’entr’eux relatif au “Bureau d’Etudes Renault au seuil de la nationalisation”.
      Par ailleurs, il est mentionné dans nos recueils biographiques. (Copie jointe.)
      Je pense également que l’on doit trouver quelques passages le concernant dans divers ouvrages traitant de l’histoire de Renault notamment le livre de Fernand Picard relatif à l’Epopée Renault.
      Je vous conseillerais bien de vous abonner à notre Association (35 euros pour l’année) , et ainsi vous pourriez de chez vous consulter tous les articles évoqués plus haut.
      Enfin, en matière de photos, pourriez-vous m’adresser une photo de votre grand-père afin que nous puissions chercher à l’identifier dans nos collections relatives à cette époque.
      Je me tiens à votre disposition pour vous recevoir à Renault Histoire, pour regarder des photos et vous montrer quelques ouvrages qui pourraient vous intéresser.
      A toutes fins utiles, je vous communique le lien vers notre site Web :
      https://sites.google.com/site/histoiregrouperenault/accueil-4

      Bien cordialement.

      Répondre
    2. Laurent Dingli

      Bonjour,

      Je vois que vous avez reçu une réponse détaillée de Jean Bral. Voulez-vous que je publie cet échange sur le site, ce qui pourrait susciter d’autres réactions et, peut-être des renseignements supplémentaires concernant votre grand-père ?
      Merci de me tenir au courant
      Sincères salutations

      Répondre
      1. Catherine Koscianski

        C’est avec de avec un grand plaisir que je pris connaissance des documents que Monsieur Jean Bral m’a envoyé. Je cherche une photo de Grand Père dans mes “vieilles” afin de lui transmettre.
        Je vous remercie par avance de ma demande de renseignements sur le site.
        Cordialement

        Catherine Koscianski

        Répondre
        1. Jean Bral

          Bonjour Madame,

          Suite à mes recherches, je vous adresse deux documents complémentaires :

          Un article où le nom de votre grand-père est cité parmi les grands participants à la création de la 4 CV,

          Une photo prise de lui lors d’un pot au Cercle Renault avec certains de ses collègues.

          Espérant avoir répondu à vos attentes.

          Répondre
      2. Catherine Koscianski

        Je viens de prendre connaissance du mail de Monsieur Bral à qui j’ai répondu immédiatement.
        Voici la copie :
        “Je vous remercie vivement pour ces derniers documents ainsi que les précédents.
        Je revois avec émotion Grand Père quand il se “lançait” dans ses grandes explications de passionné. Cette passion qui l’a transmise à son fils Antony qui a fait parti du personnel de Renault.
        Il aurait fallu voir son bureau, (je n’ai pas de photo malheureusement), c’était un lieu mystérieux, fabuleux et interdit aux petits enfants.
        Reconnaissante de votre gentillesse, je vous remercie encore.

        Bien Cordialement

        Catherine Koscianski”

        Très touchée de votre gentillesse, je vous remercie sincèrement.

        Très cordialement

        Catherine Koscianski

        Répondre
        1. Laurent Dingli

          Chère Madame,

          Je suis ravi que Jean Bral ait pu vous communiquer autant d’informations sur votre grand-père. Quant aux anciens de Renault qui n’ont pas eu sa notoriété, nous réfléchissons actuellement au moyen de constituer une base de données suffisamment importante pour les renseigner.

          Très cordialement

          Répondre
  6. Veronica Langberg

    J’ai quelqu’un dans ma famille qui a dit d’avoir travaillé dans un usine de Renault à Agen dans les années 30, mais je ne trouve aucun confirmation que cette usine a jamais existé.

    Vous pouvez me renseigner?

    Merci,

    Répondre
    1. Laurent Dingli

      Bonjour,
      A ma connaissance, Renault n’a jamais eu d’usine à Agen ni même dans le département du Lot-et-Garonne au cours des années 1899-1945
      Sincères salutations

      Répondre
  7. Jean-Pierre Martin

    Bonjour,
    Dans le cadre de ma généalogie familiale, je recherche les bornes de la carrière de mon grand-Oncle Louis Juré qui a travaillé à Billancourt.
    Né en 1896, il a dû faire son apprentissage chez Renault avant la guerre de 1914-1918 (classe 1916) puis après guerre, ouvrier au même endroit jusqu’à sa retraite.
    Dédédé en 1964 il habitait 9 rue Garreau Paris 18ème. L’établissement d’une liste des personnels “Renault” avance-t-il ?
    Merci d’avance, très cordialement.

    Répondre
  8. Philippe Hautcoeur

    Cher Monsieur,
    Je vous remercie vivement pour votre réponse et les bons conseils que vous formulez.
    Je vais effectivement contacter la société d’Histoire du Groupe Renault et je suis d’accord pour la publication de mon message sur le blog Louis Renault.
    Je crois que mon grand-père était assez haut placé dans la hiérarchie du groupe Renault avant-guerre.
    Il est mort assez jeune en 1951 et je ne l’ai pas connu. Il n’a pas terminé sa carrière chez Renault sans doute à cause de la transformation de la société à la fin de la guerre.
    Recevez mes meilleures salutations,

    Répondre
  9. Laurent Dingli

    Bonjour Monsieur,

    J'ai bien pris note de votre demande. Malheureusement ce type de recherches est très difficile à mener dans la mesure où l'entreprise Renault s'occupe assez peu de ses archives et n'a, à ma connaissance, aucune base de données pour les effectifs des périodes anciennes. Je vais tenter de jeter un coup d'oeil pour vous dans les Notices biographiques, publiées par la société Renault-Histoire de Boulogne-Billancourt, mais ils sont très incomplets. Il faut dire que, compte-tenu de l'importance des effectifs de l'entreprise et du turn-over de la période 1898-1945, il s'agit d'un recensement gigantesque. Vous pourriez entrer directement en contact avec l'association, liée à Renault: ex Société d'Histoire du Groupe Renault (voir le lien sur la page de garde du site louisrenault.com)
    Si vous le souhaitez, je pourrais aussi publier votre message sur le blog Louis Renault, on ne sait jamais, cela peut parfois susciter des échanges d'informations.
    D'une manière générale, les renseignements biographiques constituent un grand manque de l'Histoire Renault, en dépit de l'énorme travail effectué par Renault-Histoire, et je suis souvent sollicité par des personnes comme vous qui aimeraient en savoir davantage sur le travail d'un parent dans l'entreprise. J'espère pouvoir publier quelques listes dans un avenir plus ou moins proche. En tout cas, je ne manquerai pas de vous tenir au courant.

    Sincères salutations

    Répondre
  10. Philippe Hautcoeur

    Mon grand-père Monsieur Tharsyle Daubresse a été cadre dirigeant chez Louis Renault avant guerre , sans doute à Boulogne Billancourt dans les années 20 puis dans le Pas de calais , près d'Isbergues dans le Pas de Calais dans les années 1930 jusqu'à la guerre pendant laquelle il est parti à Montluçon avec sa famille.
    Je cherche à retrouver des archives qui me permettraient de retracer sa carrière.
    En vous remerciant par avance de m'aider dans ma démarche.
    Meilleures salutations

    Répondre
  11. Laurent Dingli

    Bonjour Madame,
    Les recherches dans ce domaine sont toujours très difficiles comme je l'ai rappelé plus haut. Il faudrait au moins avoir le nom et peut-être la date de naissance de votre oncle afin d'entamer des recherches.
    Sincères salutations

    Répondre
  12. Céline Héraud

    Bonjour,
    Je fais actuellement des recherches sur ma famille et j'ai appris qu'un de mes grands oncles avait été fait prisonnier en Allemagne durant la seconde guerre mondiale. Il travaillait pour Renault à Billancourt et les Allemands seraient venu emmener sans leur accord des hommes pour travailler en Allemagne.
    J'aimerai donc en savoir d'avantage sur cette rafle et surtout en quelle année se serait-elle produite.
    Merci d'avance pour les renseignements que vous pourrez m'apporter afin d'éclairer mes recherches.
    Cordialement

    Répondre
  13. M.-A. Jourdan-Gueyer

    Cher Monsieur,

    Merci infiniment de votre réponse.
    A toutes fins utiles et si, par un heureux hasard, vous tombiez sur son nom à l'occasion de vos recherches, je vous adresse ci-dessous quelques renseignements biographiques sur mon grand-père maternel (qu'hélas aucun de mes cousins ni moi-même n'avons connu) :
    – nom francisé : Georges de Gueyer, né le 05 mai 1895 à Tachkent. Décédé en France en1962.
    – formation d'origine : lieutenant d'infanterie (école militaire d'Orenbourg puis de Moscou).
    – dans les années 1930, 40 et 50, a vécu, semble-t-il, de "petits boulots", assez instables : il aurait donc été notamment ouvrier chez Renault, mais nous ignorons quand ni pendant combien de temps.
    – Une dernière chose importante : d'après ce que nous savons, il n'a jamais été naturalisé français – sa dernière carte d'identité connue portait encore la mention "apatride".
    Je trouve vos recherches sur l'entreprise Renault – un monde ! – extrêmement intéressantes !
    Merci encore.

    Répondre
  14. Laurent Dingli

    Bonjour Madame,

    Tout d'abord, veuillez m'excuser de vous écrire avec retard. Pour répondre à votre question, il existe des notices biographiques publiées par la société d'histoire du groupe Renault, mais elles sont très incomplètes. Je vais toutefois y jeter un coup d'oeil et vous répondrai dès que possible. En cas de recherche infructueuse, vous pourriez essayer de contracter l'entreprise Renault: mais là encore, le recherche n'est pas évidente. C'est d'ailleurs une des grandes carences du système archivistique car les ouvriers comme votre grand-père ont fait la richesse de l'entreprise et il n'est pas normal qu'aucun fichier exhaustif n'existe pour rendre publique cette mémoire. A la décharge des centres d'entreprise, il faut dire aussi qu'un tel nombre d'ouvriers et collaborateurs ont été employés chez Renault (un effectif moyen de 30 000 personnes dans les années trente avec un fort turn over pour vous donner un ordre de grandeur) qu'il est très difficile de trouver la trace de chacun. C'est toutefois un projet que je nourris à titre personnel et que j'aimerais évoquer un jour avec les responsables de Renault
    Sincères salutations

    Répondre
  15. M.-A. Jourdan-Gueyer

    Je sais que mon grand-père qui s'appelait Georges de Gueyer (né à Tachkent le 05 mai 1895) et qui était d'origine russe (passeport Jansen) a travaillé comme ouvrier chez Renault durant une certaine période, probablement dans les années 1930 et/ou 1940. Existe-t-il des listes ou mieux un fichier où l'on pourrait retrouver son nom et ce qu'il faisait exactement ?
    Je vous remercie à l'avance de votre réponse.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.