Les usines Renault à M. Schremmer, Billancourt, 11 juillet 1941

  Source : A.R. 91AQ 98

Monsieur Schremmer

N° 1159CE

Billancourt, le 7 juillet 1941

Réparation de chars B.1.

Monsieur,

Par nos lettres N° 606 du 23 Avril et 708 du 8 Mai, nous vous avions indiqué que le délai qui nous serait nécessaire pour la réparation des moteurs B.1. serait au minimum de 2 mois entre l’entrée du moteur dans nos ateliers et la mise à disposition du même moteur réparé.

De plus, suivant vos instructions, nous avions prévu de réaliser une cadence de 12 moteurs réparés par mois.

Compte tenu de ces éléments et du fait que vous nous avez livré le premier moteur à réparer à la date du 16 Mai, nous devons donc vous livrer entre le 16 Juillet et le 9 Août, date de fermeture annuelle de nos Usines: 10 moteurs. En fait, après examen de la question avec nos services nous constatons que nous ne pouvons vous livrer pour cette date que 8 moteurs, dont 4 seront montés avec les 4 carters que vous nous avez remis ce jour en provenance de RUEIL; de plus ceci suppose que ces 4 carters sont utilisables tels quels, ils vont être aux mains de notre atelier le 15 courant et nous vous ferons connaître à ce moment si nous pouvons les utiliser.

En définitive, nous aurons donc à enregistrer un déficit de 2 moteurs sur l’engagement que nous avions pris à votre égard. Nous attirons votre attention sur le fait que ce déficit est extrêmement réduit car le délai de 2 mois minimum, que nous vous avions indiqué, prévoyait qu’il s’agirait de réparer les moteurs usés alors que les moteurs que nous avons reçus avaient été mutilés et que certains de leurs principaux organes étaient détruits, ce qui entraîne normalement un délai plus long pour la réparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.