Emile Claveau à Pierre Lefaucheux, 7 Novembre 1950

Source : Archives privées Renault

charles_petiet

Monsieur le Baron Petiet, Président de la chambre syndicale de l’automobile : [photographie de presse] / Agence Meurisse – 1919 © BNF

Le 16 octobre 1950, au cours d’un banquet officiel auquel assistaient le président de la République et ses ministres, le baron Petiet eut la folle hardiesse de rendre hommage à Louis Renault pour le rôle que ce dernier avait joué pendant la Grande Guerre. Le premier P-DG des usines Renault nationalisées, Pierre Lefaucheux, réagit très vivement à cet hommage, écrivant une lettre de protestation au baron Petiet et faisant retirer la Régie nationale des Usines Renault de la Chambre syndicale des constructeurs d’automobiles. La réaction, disproportionnée, montre à quel point la mémoire de Louis Renault restait un point très sensible. C’est à cette lettre de protestation que s’empressa de répondre le constructeur automobile, Emile Claveau, le 7 Novembre 1950. Le lecteur trouvera les autres pièces du dossier dans la rubrique Archives 1945-1981 et les sous-rubriques Archives de la CSCA et Archives privées Renault.

claveau_1 claveau_2 claveau_3 claveau_4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.