Note pour M. Marcel Guillelmon, le 29 Mai 1940

Source : Archives privées Renault

Des derniers renseignements que j’ai reçus, tant de Monsieur JAY que de Monsieur MONTAIGU, retour des Etats-Unis, il résulte que si vous allez à New-York, il faut descendre au San Regis (et non au Central Park, dont le service n’est pas bon). A Washington, il faut descendre, non pas à l’Hôtel Hay Adams, mais au May Flower.

Toutes les communications de l’Usine destinées à la mission RENAULT seront adressées à Mademoiselle SCHMIT, qui les fera suivre à l’endroit où vous vous trouverez les uns et les autres ; je vous demande donc de ne pas oublier de prévenir Mademoiselle SCHMIT de vos divers déplacements.

(rajout manuscrit : « Autoreno New York room B23 General Motors Building 57th street & Broadway N.Y.C.”)

Monsieur JAY a remis à Monsieur RENAULT une lettre pour la banque MORGAN, qui fera le nécessaire pour le rendez-vous que Monsieur RENAULT désirerait avoir avec Monsieur SLOAN, Président de la General Motors et la Maison BALDWIN.

Monsieur RENAULT a vu ce matin Monsieur BULLITT Ambassadeur des Etats-Unis en France. Monsieur BULLITT a longuement insisté pour que Monsieur RENAULT voie par priorité, en débarquant aux Etats-Unis, Monsieur MORGENTHAU à la Trésorerie. Monsieur MORGENTHAU dira à Monsieur RENAULT les Industriels avec lesquels il doit se mettre en liaison et ménagera une audience avec le Président ROOSEVELT ; naturellement, avant toute autre personne, Monsieur RENAULT devra aller se présenter à Monsieur de SAINT-QUENTIN. Vous pourrez prévenir Monsieur de SAINT-QUENTIN, qu’avant son départ, Monsieur RENAULT est allé voir Monsieur Charles ROUX, Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères, et a pris ses instructions.

Monsieur de MONTAIGU nous recommande de nous mettre en rapport à l’Ambassade de France, avec Monsieur LUCEY ou Monsieur BAEYENS, Secrétaires d’Ambassade, qui sont, paraît-il, le(s) mieux placés pour rendre à Monsieur RENAULT les services ou renseignements qu’il aura à leur demander.

La mission française d’Achat est dirigée par Monsieur BLOCH-LAINE qui, du point de vue industriel, est secondé par Monsieur PURVIS, Industriel canadien, qui est délégué par les Gouvernements français et anglais pour les achats de matériels aux Etats-Unis ; l’Attaché financier est Monsieur LEROY-BEAULIEU, Inspecteur des Finances ; la Mission du Ministère de l’Air est sous les ordres du Colonel JACQUIN.

(Cette note, non signée, est de René de Peyrecave, ndr).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *