Note pour M. Marcel Guillelmon, le 29 Mai 1940

Source : Archives privées Renault

Des derniers renseignements que j’ai reçus, tant de Monsieur JAY que de Monsieur MONTAIGU, retour des Etats-Unis, il résulte que si vous allez à New-York, il faut descendre au San Regis (et non au Central Park, dont le service n’est pas bon). A Washington, il faut descendre, non pas à l’Hôtel Hay Adams, mais au May Flower.

Toutes les communications de l’Usine destinées à la mission RENAULT seront adressées à Mademoiselle SCHMIT, qui les fera suivre à l’endroit où vous vous trouverez les uns et les autres ; je vous demande donc de ne pas oublier de prévenir Mademoiselle SCHMIT de vos divers déplacements.

(rajout manuscrit : « Autoreno New York room B23 General Motors Building 57th street & Broadway N.Y.C.”)

Monsieur JAY a remis à Monsieur RENAULT une lettre pour la banque MORGAN, qui fera le nécessaire pour le rendez-vous que Monsieur RENAULT désirerait avoir avec Monsieur SLOAN, Président de la General Motors et la Maison BALDWIN.

Monsieur RENAULT a vu ce matin Monsieur BULLITT Ambassadeur des Etats-Unis en France. Monsieur BULLITT a longuement insisté pour que Monsieur RENAULT voie par priorité, en débarquant aux Etats-Unis, Monsieur MORGENTHAU à la Trésorerie. Monsieur MORGENTHAU dira à Monsieur RENAULT les Industriels avec lesquels il doit se mettre en liaison et ménagera une audience avec le Président ROOSEVELT ; naturellement, avant toute autre personne, Monsieur RENAULT devra aller se présenter à Monsieur de SAINT-QUENTIN. Vous pourrez prévenir Monsieur de SAINT-QUENTIN, qu’avant son départ, Monsieur RENAULT est allé voir Monsieur Charles ROUX, Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères, et a pris ses instructions.

Monsieur de MONTAIGU nous recommande de nous mettre en rapport à l’Ambassade de France, avec Monsieur LUCEY ou Monsieur BAEYENS, Secrétaires d’Ambassade, qui sont, paraît-il, le(s) mieux placés pour rendre à Monsieur RENAULT les services ou renseignements qu’il aura à leur demander.

La mission française d’Achat est dirigée par Monsieur BLOCH-LAINE qui, du point de vue industriel, est secondé par Monsieur PURVIS, Industriel canadien, qui est délégué par les Gouvernements français et anglais pour les achats de matériels aux Etats-Unis ; l’Attaché financier est Monsieur LEROY-BEAULIEU, Inspecteur des Finances ; la Mission du Ministère de l’Air est sous les ordres du Colonel JACQUIN.

(Cette note, non signée, est de René de Peyrecave, ndr).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.