Note de René de Peyrecave pour André Reynaud, s. d. (29 mai 1940)

AVIATION

NOTE POUR MONSIEUR REYNAUD

Le Colonel Remy, Sous-Secrétaire d’Etat aux Fabrications de l’Air est venu voir Monsieur RENAULT avant son départ, pour lui demander de se mettre en rapport avec le Colonel JACQUIN, Chef de la Mission de l’Air ; dans le cas où ce dernier le désirerait, Monsieur RENAULT pourrait lui proposer de l’aider auprès des Constructeurs de moteurs afin qu’eux aussi accélèrent leurs fabrications ; le moteur ALLISSON notamment, qui est fabriqué par la General Motors, peut peut-être sortir en cadence plus rapide.

Est-ce qu’il ne serait pas possible également d’intensifier les envois d’aluminium et de métaux spéciaux.

Enfin, mais c’est là une suggestion délicate, est-ce que les Etats-Unis ne pourraient pas accepter que leurs deux gros porte-avions transportent du matériel entre les Etats-Unis et la France ?

Mais pour toutes ces questions, je vous recommande beaucoup de prudence, et ne lancez pas Monsieur RENAULT sur ce sujet avant d’être bien sûr que la Mission française désire qu’il s’en occupe.

René de Peyrecave

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *