RTL – Patrice Gabard, 12 mai 2011

Les héritiers de Renault demandent réparation à l’Etat 1/2

Les sept petits-enfants de l’industriel Louis Renault, accusé de collaboration, demandent à la justice de réviser la nationalisation-sanction, l’une des décisions les plus symboliques de l’après-guerre. Ils ont déposé une assignation devant le tribunal de grande Instance (TGI) de Paris afin de contester l’ordonnance de confiscation du 16 janvier 1945, qui transforme Renault en une Régie nationale, sans que l’industriel, décédé entre-temps, n’ait été jugé. Ils veulent voir “réparer le préjudice ayant résulté de la dépossession de l’ensemble des biens, droits et participations” de Louis Renault, selon la plainte.

Les héritiers de Renault demandent réparation à l’Etat 2/2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.