Note d’Albert Thomas au général Dumézil, 24 juillet 1915

Source: AN 94AP 281

M. Renault a émis l’avis qu’il y a peut-être une cause d’accidents aux tirs de la gaine.

La gaine a été vissée selon l’ancien filetage, mais elle peut se desserrer au moment du tir. Peut-être pourrait-on faire une expérience avec 500 obus avec une gaine mal vissée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.