Louis Renault à Paul Doumer le 8 décembre 1928

Au déjeuner du groupe parlementaire de l’automobile du mois de juin dernier, j’ai eu l’occasion de faire connaître mes impressions sur les Etats-Unis, où je venais de passer quelques semaines. J’ai indiqué notamment combien il me paraissait utile d’envisager la création, à l’étranger, d’offices français de documentation industrielle, dans le but d’orienter davantage notre pays vers l’étude des questions économiques et de réunir toute la documentation nécessaire. J’ai réuni mes idées à ce sujet dans une courte note que je me permets de vous adresser. Je serais très heureux s’il vous était possible d’y jeter un coup d’oeil et si elle pouvait retenir votre attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.