Pierre Lefaucheux au baron Petiet, le 22 décembre 1953

Source : Archives de la CSCA, document aimablement communiqué par M. Christian Mory

REGIE NATIONALE DES USINES

RENAULT

BILLANCOURT (Seine)

Le 22 Décembre 1953

LE PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL                                                             Monsieur le Baron Petiet

                                                                                                      CHAMBRE SYNDICALE de l’Automobile

                                                                                                                                 2, rue de Presbourg

                                                                                                                                 PARIS

Mon cher Président,

Lors d’une récente conversation, vous m’avez appris qu’à la suite de dissentiments qui se sont élevés entre vous-même et certains membres de la CHAMBRE SYNDICALE de l’AUTOMOBILE, vous aviez décidé, tout en conservant la présidence de la FEDERATION et du COMITE du SALON, de donner votre démission de la présidence de la CHAMBRE SYNDICALE.

J’en ai pris acte.

Vous m’avez dit, à ce propos, combien vous déploriez que le plus important constructeur d’automobiles français restait (sic) en dehors de la CHAMBRE SYNDICALE et vous m’avez fait part de votre vif désir de voir cesser le plus rapidement possible une situation aussi anormale. Vous m’avez fait connaître que ce sentiment était partagé par la majorité de vos collègues et c’est en leur nom, comme au vôtre, que vous avez insisté auprès de moi pour que je revienne sur la position que j’avais prise en Octobre 1950.

J’ai le plaisir de vous dire combien j’ai été sensible à cette démarche, et que j’accepterai volontiers, au cas où cette position serait confirmée par un vote du Conseil de la Chambre Syndicale, que la REGIE NATIONALE des USINES RENAULT compte à nouveau parmi ses membres.

Veuillez agréer, mon cher Président, l’assurance de mes sentiments les meilleurs et les plus distingués.

P. LEFAUCHEUX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.