Le Populaire, par Pierre Hanon, 2 mai 1936

Contre le chômage, le fascisme et la guerre les travailleurs ont manifesté le Premier Mai

30.000 au meeting de Buffalo

popu_2_5_1936

Léon Jouhaux, secrétaire général de la C.G.T. a exposé la tâche du gouvernement de demain (…)

Une partie de la foule sur la pelouse du stade Buffalo

Costes

Accueilli par l’ « Internationale », Costes, des Métaux, gagne la tribune. – En ce premier mai d’unité, dit-il, la métallurgie unifiée a fait preuve de sa combativité. Aussi Renault et tous les grands bagnes industriels ont-ils préféré fermer leurs portes. Les adhésions affluent, les cahiers de revendications sont dressés, malgré le patronat qui, d’accord avec le gouvernement, veut avoir la mainmise sur le personnel de cette industrie-clef de la guerre.

Mais, unis, les métallos sauront déjouer les manœuvres du Comité des Forges et de ses soutiens (…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *