Poids Lourd, 15 mai 1936

La Grand’Croix de M. Louis Renault

M. Louis Renault avait réuni, ces jours derniers, à déjeuner, aux usines de Billancourt, ses concessionnaires et amis afin de les remercier de la sympathie qu’ils lui ont témoignée à l’occasion de son élévation récente à la dignité de Grand’Croix dans l’ordre de la Légion d’honneur. Bien que réunissant près de cinq cents couverts, cette réunion avait l’air d’une fête de famille. Aux côtés de M. Renault avaient pris place ses plus anciens agents et tous ses dévoués collaborateurs.

Au dessert, M. Gonthier, de Périgueux, doyen des agents, retraça la vie du grand constructeur. Il parla de ses débuts, des premières courses auxquelles il prit part, de ses succès dans Paris-Toulouse, Paris-Berlin, Paris-Madrid, etc…, de ses nombreuses inventions dont quelques-unes, comme la prise directe, sont toujours d’actualité. Il souligna la progression constante de la marque, grâce au travail acharné, à la ténacité, à la volonté de M. Louis Renault.

M. Mole, président de la Fédération Nationale de l’Automobile, rendit ensuite à son tour hommage à M. Louis Renault et lui dit combien cette haute distinction, méritée entre toutes, avait réjoui le cœur de tous ces collègues, de tous ses amis.

M. Drigny, parlant au nom de la Presse, souligna le rôle important que joua dans le sport M. Louis Renault, non seulement par ses prouesses personnelles des temps héroïques de l’automobile, mais par les clubs sportifs, les œuvres sociales qu’il créa et ne cessa de patronner, puis M. Louis Renault prit la parole.

Il fit allusion aux heures que nous traversons, nous engagea à avoir confiance, car, dit-il, la France gardera la place prépondérante qu’elle doit occuper dans le monde.

« On parle, ajouta-t-il, de réduire les heures de travail ? Tant mieux, mais pour occuper les heures de loisir de nos ouvriers, nous aurons le devoir de les guider, de les diriger vers le sport, seule distraction qui fera d’eux des hommes dignes et forts ».

M. Louis Renault remercia tous ceux venus lui apporter le témoignage de leur sympathie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.