Matériel de guerre

Pierre Touzin, Les véhicules blindés français 1900-1944, Boulogne, EPA, 1979, 254 p.

touzin_1Extrait de l’introduction

Les engins blindés naisent avec le vingtième siècle. En moins de cinquante ans l’évolution des techniques est telle que ce type de matériel va atteindre un haut niveau de sophistication et une grande sûreté d’emploi. En outre, cette période est riche en événements. Elle est marquée par deux gueres mondiales et quelques opérations militaires dans les territoires coloniaux

Pierre Touzin, Les engins blindés français 1920-1945, Boulogne, SERA, 1976, 144 p.

touzin_2Note de l’éditeur:

Fruit de vingt années de recherches opiniâtres menées par Pierre Touzin, cet ouvrage amorce une série qui décrira tous les engins blindés conçus en France des origines à nos jours. Cet ensemble constituera la plus importante étude historique et technique sur les matériels de combat français du XXème siècle.

Pour parvenir à ce résultat, Pierre Touzin a dû reconstituer pièce par pièce un gigantesque puzzle dont les éléments s’étaient depuis lontemps dispersés aux quatre vents, ou malheureusement volatilisés de manière définitive. Auprès des services et archives officiels, des constructeurs, des anciens des blindés ou de l’industrie, il a retrouvé nombre de renseignements souvent fragmentaires, parfois divergents, mais toujours précieux. Les confronter, les rassembler, les lier en un ensemble cohérent et exact a été pour lui l’occasion de devenir auteur.

Depuis plus de dix ans, Pierre Touzin écrit des articles sur les blindés dans diverses revues, françaises et étrangères dont la Gazette des Armes, sur des sujets très partiels mais approfondis, ou au contraire de vulgarisation scientifique, selon l’optique des organe auxquels il collabore. Tous ces articles ont ouvert la voie à l’actuel ouvrage, consécration de ses recherches.

Pour parachever sa propre étude historique et technique, Pierre Touzin a confié à ses amis spécialistes dans des matières complémentaires, la réalisation de plusieurs chapitres, intercalés au fil des pages: ainsi trouverez-vous l’organisation générale des blindés en service, les marques et camouflages des véhicules et les insignes des unités qui les ont utilisés. Les équipages ne sont pas oubliés non plus dans cette grande fresque, leurs uniformes et leurs équipements y sont largement décrits. Enfin, un travail comme celui-là n’aurait pu être complet sans les manifiques plans d’engins blindés dont Jean-Marie Le Nours a assuré la réalisation.

Remercier tous les participants à cet ouvrage est une des choses les plus délicates qui soient ; citer des noms nous condamnerait à en oublier, tant les aides ont été nombreuses et précieuses. A cet égard, la présente parution sera, nous en sommes convaincus, le plus beau remerciement que Pierre Touzin et nous-mêmes pourrons leur adresser.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *