L’Argus, 12 avril 2016, « Liquidation d’une fonderie créée par Louis Renault en Savoie »

mt-technology-ex-metaltemple-MT Technology (ex-Metaltemple), spécialisée dans la fonderie de précision pour l’automobile, n’a pas trouvé de repreneur. Elle emploie 113 salariés.

C’est une page d’histoire qui se tourne. Une entreprise de fonderie de précision, fondée par Louis Renault en 1917, va devoir fermer. Devenue Metaltemple, puis MT Technology, elle n’a pas trouvé de repreneur. Elle emploie 113 salariés.
« Il n’y avait pas de repreneur, pas de solution, on était au bout du bout », selon le procureur de Chambéry.

L’héritage de Louis Renault

Créée en 1917 par Louis Renault, les Aciéries du Temple, devenues ensuite Metaltemple, avaient été reprises en 2008 par la société B4 Italia. En 2010, le directeur opérationnel Gianpiero Colla avait racheté les parts de la société italienne et licencié 57 personnes en 2011.

Lire la suite sur le site de L’Argus (cliquez sur l’image)

Une réflexion au sujet de « L’Argus, 12 avril 2016, « Liquidation d’une fonderie créée par Louis Renault en Savoie » »

  1. Patrice Pimoulle

    Récapitulif.
    Après la nationalisation des ateliers d’Issy-les-Moulineaux, devenus AMX »,

    depuis la nationalisation, ont été liquidés les industries suivantes:
    – les avions, devenus « SNECMA »;
    – le matériel ferroviaire, dont les moteurs repris par SACM, sous le nom de « AGO » et « MGO », aujourd’hui Wärtsilä;
    – les poids lourds, aujourd’hui propriété de Volvo;
    – le matériel agricole, aujourd’hui Claas.
    Quant aux voitures de tourisme, la gamme prévue en 1943 notamment pour l’exportation, se limite aujourd’hui à 1600 cm3.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *